FAQ

Retrouvez ici les questions les plus fréquemment posées.

Consultez les aides sur les bases et exports : la page d’aide

Posez-nous une question : opendata-tech@senat.fr

D’où viennent les données du site data.senat.fr ?

Les exports complets SQL sont les copies de toutes les bases concernant les travaux législatifs et de contrôle du Sénat, bases qui alimentent le site www.senat.fr. Il s’agit d’une copie in extenso réalisée une fois par jour. Sont supprimés de cette copie les champs obsolètes (nos bases sont assez anciennes), les données qui sont à l’état brouillon (par exemple un dossier législatif en cours de préparation), et certaines données techniques qui n’ont de sens que dans notre SI (exemple : les timestamps de synchronisation de la BDD avec nos serveurs web). Les exports CSV sont, eux, des extraits des exports complets, dans un format plus facilement manipulable par des outils bureautiques.

Comment puis-je être informé de l’actualité du site data.senat.fr ?

Un flux RSS est à votre disposition (lien RSS dans le menu et icône dans le pied de page) pour être informé de l’actualité du site (mise à disposition de nouveaux jeux de données, publication de nouvelles documentations, de nouvelles visualisations, changements de format éventuels, etc.).

Comment, dans la base Dosleg, connaître le nom d’un organisme à une date donnée ?

Le nom courant d’un organisme peut être trouvé sous différentes formes dans les champs orgnom, orglibcou et orgliblong de la table org.
Lorsque ce nom a changé au cours du temps, les anciens noms sont archivés dans la table orgnomhis.

Comment déterminer les thèmes associés à un rapport de la base Dosleg ?

Un rapport est associés aux thèmes via la table rapthe.
En outre un rapport législatif hérite des thèmes associés aux dossiers législatifs dans lesquels il figure. On trouvera ces thèmes hérités par la jointure mettant en jeu les tables lecassrap, lecass, lecture, loi, loithe.
De ce fait, un même thème peut être associé plusieurs fois à un même rapport et il faudra généralement dé-doublonner ces associations lors de l’exploitation des données de la base Dosleg.